Symbolik c’est quoi ?

Le jeu symbolique, le jeu du faire-semblant.

Jouer au papa et à la maman, jouer au docteur, à la cuisine ou aux cowboys : les jeux d’imitation entrent très tôt dans la vie d’un enfant et l’accompagnent dans son développement.

Les jeux d’imitation, de rôle ou de mise en scène ont été mis en lumière par Jean Piaget, un Psychologue Suisse du 20 ème siècle qui les désigne sous le nom de “jeux symboliques.”
Le jeu va permettre à l’enfant d’assimiler les codes du monde et de se construire dans un espace préservé et sécurisé.

Il va se développer principalement sur trois aspects :

L’imitation : rejouer des choses de son quotidien.

Elle permet à l’enfant d’assimiler et de mettre en pratique ses apprentissages. Jouer à la dinette, mimer ses parents qui préparent un repas, langer un poupon et lui faire prendre le bain ; tous ces gestes et situations reproduits aguérissent l’enfant et lui donne de la dextérité et de l’assurance.
Le jeu symbolique constitue un entrainement de la vraie vie, il lui permet de renforcer ses habiletés sociales et motrices.

L’imagination : se raconter une histoire.

Que l’histoire prenne place dans un monde réel ou imagé, l’enfant va détourner les objets pour alimenter un scénario. Prendre un couvercle de casserole pour conduire un vaisseau spatial, un rouleau d’essui-tout vide pour une longue vue de pirate, l’enfant va se projetter dans l’histoire et accommoder ce qu’il trouve à ses idées.
Le jeu symbolique développe l’imagination en offrant un nombre infini d’histoire et de possibilités de jeu.

L’expérimentation : l’expression des émotions et des idées.

En prenant un rôle ou l’autre, l’enfant peut tester des comportements, rejouer des événements exceptionnels et les appréhender en ayant un contrôle sur les choses. C’est un très bon moyen pour lui d’exprimer un traumatisme et d’extérioriser ses émotions en toute sécurité affective.
Le jeu symbolique permet à l’enfant de tester : tester ses émotions, tester ses réactions, adapter, rejouer ou moduler un comportement face à une situation.

Le jeu symbolique est à son apogée entre 18 mois et 6 ans. Cette tranche d’âge est variable d’un enfant à l’autre, mais le jeu symbolique continuera jusqu’à l’adolescence et au-delà.

Symbolik, une fabrication artisanale

Les espaces de jeu sont fabriqués à Lyon.

Elodie, la créatrice, est couturière de métier et bricoleuse pour le reste.

Avec ses espaces de jeux, elle propose aux enfants des environnements variés pour développer leur créativité dans des mondes adaptés à leur âge. Les espaces de jeu sont pensés et construits comme un décor de théâtre dans lequel l’enfant se promène et prend le rôle qu’il désire.

Les objets ludiques sont principalement issus de la récupération : brocante, magasins de seconde main, dons…
Ils sont ensuite transformés par un travail de couture, de menuiserie ou de bricolage.
Chaque objet est choisi pour son intérêt de jeu et pour sa pertinence liée au thème et à l’âge de l’enfant. L’idée est de donner aux enfants des objets à jouer qui ne sont pas toujours des jouets.
Se rapprocher au maximum du réél pour favoriser une immersion totale.

Haut de page